En FrançaisSociétéYaşam

Une analyse personnelle de la pandémie – 3éme partie

Une analyse personnelle de la pandémie – 3éme partie

L’incapacité de gestion : Masque, test, hygiène, vaccin et le chagrin

Pablo Picasso – La Suppliante

Depuis le début de la pandémie le mensonge est devenu l’élément principale de la non-gestion. D’abord ils ont déclaré l’inutilité des masques, après ; les tests n’étaient pas forcements nécessaires, hygiène des mains était très important, les gestes barrières devraient sauver nous tous, l’été était peut-être une solution…etc. Voilà aujourd’hui où on en est…

Nous sommes arrivés à l’étape de vaccination. Encore une autre crise. D’abord un problème d’organisation, après, des campagnes de vaccination partielles, pas de politique de vaccination mondiale, tout le monde est vacciné en décalé…. Le résultat : Les variantes et le risque d’inefficacité des vaccins contre ces variantes, et les doses « interminables ».     

Nous avons le vaccin, nous savons comment le produire ; nous avons les moyens de partager l’information et la technologie mais le savoir-faire sera monopolisé par et pour des entreprises. Les faux héros de notre époque sont des vrais diables à se méfier.

Brevetage et le massacre des masses endurcis : 

Un article « bienveillant » sur le monde diplomatique a été publié en février 2021, qui sans doute critique les points importants sur les brevetages et propose que l’information circule librement au moins pendant cette période critique. Ils expliquent comment les multinationales négocient les prix, comment ce système prive des milliards de gens de ce vaccin. « Les états ne mettent pas les outils en œuvre pour qu’on puisse aller plus vite pour que les vaccins puissent être produits d’une manière libre et par une méthode distribuée » et ainsi de suite…

Enfin, une sorte d’analyse qui manque de profondeur parce qu’il essaie de critiquer ces aspects d’une manière « politically correct ».  Certes cette bienveillance, les critiques et les « solutions » proposées ont une sorte de vérité dans eux même mais cela n’est pas suffisante.

J’ai envie de dire aux entreprises pharmaceutiques : « Écoute mon gars tu dois nous payer des droits de brevetage maintenant ». « Et tu dois être jugé pour avoir tué des milliers de gens. Tu n’es pas un héros mais oui tu es un assassin, vous êtes des assassins et des voleurs. Qui volent toute la connaissance de l’humanité et qui nous en privent et vous laissez mourir des gens dans les hôpitaux parce qu’il n’y a pas assez de vaccin. »

Je ne parle même pas la partie de développement du vaccin que chaque entreprise travaille dans son coin et cache les informations et des méthodes l’une à l’autre. Imaginez, les entreprises font la concurrence, au lieu de travailler ensemble et partager l’information ensemble alors que des milliards de gens sont bloqués chez eux et des millions sont en train de mourir.  Donc la capacité d’ingérence n’est pas un problème gouvernemental, ce ne l’était jamais. C’était un problème d’idéologie et ça l’est toujours.  

Nail Aras

İlgili Makaleler

Bir cevap yazın

E-posta hesabınız yayımlanmayacak. Gerekli alanlar * ile işaretlenmişlerdir

Göz Atın
Kapalı
Başa dön tuşu
EnglishFrançaisTürkçe